Voyage spirituel accompagné
à la CASA de DOM INACIO et Jean de Dieu

au Abadiania / Brésil avec André Restau
John of God, Joao de Deus, l'homme miracle du Brésil, guerisseur medium
Voyagez confortablement et sans souci, soit en groupe, soit seul, guidé par un accompagnateur personnel.
Inscription Tarifs E-book gratuit Accompagnateur Temoignages Brochure d'ìnformation
Voyage de guérison spirituel à la "Casa de Don Inacio" au Brésil / Abadiania avec le guide oficiel de la Casa

prochain voyage / prochains voyages
02. - 16. novembre 2014
février / mars 2015
renseignements

Voyage à la CASA
·
HOME CORSICAREIKI
·
contact / e-mail
·
Reise zur Casa de Dom Inacio
· · ·
Voyage à la rencontre de Jean de Dieu
·
Page d'accueil, voyage à la Casa de Dom Inacio
·
Inscription au voyage
·
Tarifs du voyage
·
Le voyage
·
Votre accompagnateur
·
Brochure d'information
·
Témoignages
·
La "Casa de Dom Inacio"
.·
Vai Trabalhar! Au travail !
·
Comprendre le travail dans les salles de méditation
·
Comprendre le travail dans les salles de méditation (2)
·
Les opérations à la Casa de Dom Inacio
·
Les opérations à la Casa de Dom Inacio (2)
·
La cachoeira, la cascade sacrée
·
Les «herbes médicinales»
·
Quoi emporter à Abadiania?
·
João de Deus' séjour à Atlanta/ USA
·
João de Deus en Nouvelle Zélande
·
Si vous voyagez seul: voici les pousadas
.·
livres sur Jean de Dieu et la guérison spirituelle
·
livre gratuit sur "la Casa de Dom Inacio et Jean de Dieu"
·

·


Comprendre le travail dans les salles de méditation à la Casa de Dom Inacio (1)
D'André Restau
Traduit de l'allemand par Beatrice Schütz

Il existe de nombreux malentendus concernant le temps passé dans ces salles : Maints visiteurs estiment que les heures passées ici sont un gaspillage de temps. Après la première visite - lors de laquelle tout est nouveau et où on est curieux de savoir ce qui se passe - ces gens considèrent le temps dans la salle de méditation comme plus ou moins superflu : une attente pénible et inutile avant le «
vrai » traitement ou l'opération souhaitée ardemment.
Assez souvent on entend des remarques exprimant de la déception ou même de l'indignation : Après un long voyage si cher et si fatigant, et après avoir supporté des privations pour pouvoir venir ici, on passe alors ses jours sans avancer, sans être soigné, sans être guéri...
Et chaque nouvelle consultation - de plus en plus impatiente, évidemment... - de João incorporé entraîne la même réponse insatisfaisante : Assois-toi dans la salle de méditation !
La présomption qui en résulte - que l'on est venu en vain et que l'on perd son temps ici - est tout à fait fausse et une erreur capitale : une grande partie du travail effectué à la Casa est effectué ici !

Cette approche devient plus claire en utilisant le terme current-rooms qui est souvent emprunté à l'anglais dans les textes traduits en autres langues. Ces current-rooms, donc les salles de courant d'énergie, sont un élément essentiel de la Casa. Le nom dit déjà long sur la destination de ces lieux, car il est plus vaste que l'expression « salle de méditation », qui néglige un aspect important.
Le terme
« salles de courant d'énergie » implique la connotation d'un courant, d'un fleuve, d'un échange, d'un tourbillon, de mouvement, de changement, de quelque chose actif et animé, quelque chose qui coule, qui bouge, qui vit, bref : comme la vie elle-même !

Avant d'entrer dans les détails, je tiens à vous donner quelques précisions concernant l'organisation et les circonstances sur place, afin que même ceux qui ne connaissent pas encore la Casa de Don Ignacio aient une idée précise de la manière dont on travaille à la Casa.

Les séances débutent chaque mercredi, jeudi et vendredi à 8.00 le matin et à 14.00 l'après-midi. À ces heures-là, la porte se ferme pour éviter d'être dérangé par des gens qui arriveront trop tard. Il est donc recommandé d'être sur place au moins un quart d'heure avant l'heure indiquée. Des jours où il faut s'attendre à une affluence importante, soyez là assez tôt pour être sûr d'obtenir une place.
C'est qu'il faut du temps pour engendrer un courant d'énergie spirituel assez puissant pour soutenir le travail de guérison. Pour cette raison, la porte sera fermée une demi-heure ou même une heure avant que João ne mette à disposition son corps en tant que médium.
Les courants d'énergie crées par l'assistance qui médite préparent le champ d'énergie indispensable à ce travail.

Il existe trois salles de courant d'énergie dans la Casa, dont la première est la salle de purification, nommée également « salle du Roi Salomon ». Il représente une des tâches importantes de tous ces gens qui méditent, de purifier ceux qui font la queue pour consulter le guérisseur. Figurez-vous un instant d'où tous ces gens passant par ici viennent, de quelles conditions de vie, de quelles circonstances et imaginez tout ce qu'ils amènent comme énergies (et peut-être comme possessions, même bénignes !) à la Casa, dans cette salle.
Il est alors d'une importance primordiale de les faire passer par ce courant d'énergie spirituel, afin qu'ils soient débarrassés autant que possibles des énergies et influences lourdes et négatives - susceptible de perturber ou même à rendre impossible le travail de guérison - avant de se présenter à Joao en entité.
Cette première salle sert ainsi comme filtre.

La deuxième pièce est désignée la « salle des entités ». C'est ici, en face de ceux qui méditent, où Joao incorporé est installé pendant son travail. Si vous avez une invitation pour cette salle, elle n'est valable que pour cette séance et la suivante, et non pas pour tout votre séjour !
Beaucoup d'entre vous viennent de loin pour profiter de cet endroit particulier et veulent absolument prendre place dans la salle des entités. Cela est bien compréhensible, mais n'est pas recommandé à tout le monde. Il n'existe ni à la Casa ni dans le monde spirituel un classement des sièges comme à la S.N.C .F.,
ni non plus comme à l'école : plus vous êtes installé près du professeur, plus il vous apprécie et plus l'érudition vous en retirerez…
Il importe de fermer les yeux et de faire son travail le mieux possible, et non pas de se glisser sur une place qui ne vous est pas destinée à ce moment. Vous êtes invité à méditer dans la salle respective parce que l'on veut y travailler sur vous d'une façon tout à fait appropriée.
Ce n'est pas le patient qui décide de telles choses. Si on prend place n'importe où de sa propre autorité, cela peut même se révéler contreproductif : Au lieu de contribuer au courant d'énergie dans la salle du Roi Salomon, on prend éventuellement la place de quelqu'un qui aurait dû s'installer sur ce siège choisi d'autorité, peut-être même à un des médiums officiels. Vous risquez ainsi que les entités ne travaillent pas du tout sur vous pendant cette séance,
en raison de votre comportement peu respectueux.
Respectez alors les consignes et ne transgressez pas les règles, s'il vous plaît.

Dans la troisième salle, les opérations spirituelles sont effectuées et vous y êtes installé pour être purifié après avoir passé Joao en entité. De cette pièce vous quittez la Casa.
Les énergies dans chacune de trois salles de méditation sont différentes.

Il peut s'avérer très inconfortable de rester assis pendant des heures et des heures.
Prévoyez des vêtements commodes (et blancs), et installez-vous d'une manière décontractée et confortable pour que vous soyez à l'aise pendant toute la méditation.
Essayer de respirer profondément et régulièrement. Les pieds devraient être posés sur le sol.
Ne croisez surtout pas les jambes ou les bras, sinon vous empêchez les énergies de circuler librement ! Pour la même raison, les yeux de ceux qui méditent restent fermés définitivement, au contraire de ceux qui font la queue pour la consultation de Joao : Ces gens-là gardent leurs yeux bien ouverts pour rendre possible aux énergies lourdes et denses, donc négatives, de les quitter.
Malgré toutes ces consignes on voit parfois des gens soi-disant méditant qui regardent curieusement autour d'eux pour observer les autres et pour voir un peu ce qui se passe ; ça se comprend bien car l'être humain a la réputation d'être très curieux, mais malgré cela ce comportement est absolument à éviter !
Sachez que ces gens interrompent le flux des énergies d'une personne à l'autre, ils faiblissent le champ d'énergie au lieu de le renforcer.
Finalement, vous ne voulez quand-même pas contribuer à ça… ?!

En outre, il est possible que vous nuisiez vous-même en vous excluant ainsi des énergies purifiantes et curatives et en devenant sujet aux énergies négatives desquelles les autres ont été débarrassées. Comprenez les cohérences et les corrélations : Tout est lié, rien n'existe seul, sans rapport avec tout ce qui l'entourne !
Les salles de méditation sont sûres, grâce à la présence des être spirituels très élevés.
Si par contre on juge inutile ou superflu d'observer les quelques règles, on risque d'attirer des mauvaises énergies que les esprits ont ôtées ailleurs.

Si les chaises vous paraissent trop dures, n'hésitez pas d'apporter un coussin. Il en existe de très petits et légèrs ou même gonflables.
La respiration profonde est très importante pour vous liez avec tout, et afin que votre corps ait à sa disposition autant d'énergie que possible.
Pour des raisons bien évidentes, il n'est pas forcement recommandé d'emporter d'eau. Il est assez pénible de passer la plupart du temps dans le souci permanent de contrôler sa vessie. Par contre, si vous avez vraiment la sensation de mourir de soif, il suffit de lever la main et un des aides bénévoles vous apportera un peu d'eau bénite.

Pour que tout cela soit plus facile pour vous, prenez en considération que nous sommes des êtres spirituels, (incarnés dans des corps matériels plus ou moins solides), et qu'il ne faut pas surestimer des incommodités temporaires. Mettez votre inconfort de côté et restez déterminé !
C'est que, si le simple fait de suer un peu ou d'avoir éventuellement le dos quelque peu raide vous empêche de méditer ici, il vaut mieux réfléchir au pourquoi de votre venue et si vous êtes disposé à contribuer à votre guérison et à celle des autres.
Ne vous identifiez pas avec des maux ou des indispositions qui peuvent éventuellement surgir, souvent liés aux pensées sombres qui veulent s'imposer à vous.
Il vous sera plus facile de vous défendre contre des telles attaques si vous vous rendez compte que plus il est important pour vous de méditer ici, plus votre égo essaiera de vous déranger ; plus vous vous immergerez dans un travail efficace et fructueux, plus votre égo se comportera mal en essayant de détourner votre attention.
L'égo ne veut surtout pas rester ici, il éprouve une répugnance contre une telle ambiance d'amour et d'harmonie, il préfère de loin celle de l'agression et de la dépression. Il est bien à l'aise dans les vibrations de la colère, de la haine et de la peur, et il sait parfaitement que plus vous surmonterez des tels sentiments nuisibles en développant votre capacité d'aimer, plus il deviendra faible. Il se peut alors qu'il engendrera toutes sortes de malaises…

Il existe encore une autre raison pour des sensations désagréables qui surviennent tout d'un coup. Elles peuvent représenter des réminiscences à une vie antérieure.
Je me rappelle d'un homme assis à côté de moi pendant la méditation, qui ressentait soudain une douleur croissante à la cheville et au mollet droit, accompagné des frissons et d'une sensation de froid inexplicable. Ces sensations s'intensifiaient peu à peu, pour finalement se dissiper aussi rapidement qu'elles étaient venues. En même temps, cet homme avait une vision dans laquelle il finissait sa vie en mourant de faim, incarcéré dans un cachot humide et enchaîné par la cheville… droite !
Plus vous réussirez à rester dans un état de recueillement, dans un esprit d'amour et de confiance, plus facilement la dissolution de tels traumatismes pourra s'effectuer par les entités.
N'ayez jamais peur et sachez que des belles expériences sont beaucoup plus fréquentes. Souvent nous nous sentirons comme rechargé après la séance, bien équilibré et reposé, et il nous est difficile de croire que nous avons passé des heures ici, tellement le temps s'écoulait vite…
Tout dépend des sujets sur lesquels les entités travaillent ce jour-là, et de la translation d'énergie, donc de la façon dont les être spirituels utilisent l'énergie que nous engendrons.

Si vous n'arrivez vraiment pas à rester assis et à vous concentrer pendant des heures, il peut être préférable de choisir une place au magnifique jardin de la Casa pour sa méditation, tout en envoyant des pensées plein d'amour et de soutien à ceux qui méditent à l'intérieur.
Vous savez très bien que les esprits ne sont pas soumis aux limites du temps et d'espace et qu'ils peuvent travailler sur vous à travers les âges et à n'importe quel endroit. Ainsi vous contribuez également à la réussite de cette séance, sans pour autant déranger le déroulement et la concentration dans la salle en la quittant pendant la méditation si vous ne tenez pas jusqu'au bout.

À la fin de la méditation, il est très important d'accepter la gorgée d'eau qui vous est proposée en quittant la salle. Cette eau est énergétisée exprès pour chaque séance. Elle a des vibrations puissantes, susceptibles à parfaire la séance respective et à protéger tous ceux qui y ont participé.

Les enfants sont admis et bienvenus dans les salles de méditation, sous condition que vous demandiez la permission de l'entité. L'énergie des enfants est très pure, de sorte qu'ils ne doivent pas fermer les yeux. Ils peuvent faire du coloriage ou jouer sans faire du bruit.

Dans les salles de courant d'énergie il s'agit évidemment de méditer, c'est à dire de prêter attention à sa voix intérieure qui vient du cœur, d'écouter le silence, et surtout de calmer les voix dans la tête qui nous racontent sans cesse des choses soi-disant importantes, mais qui n'ont souvent aucune signification et qui nous empêchent de trouver la tranquillité.

Si cela vous coûte vraiment beaucoup de peine (comme à presque tout le monde dans notre civilisation…) ou si cela vous semble tout à fait impossible au début, concentrez-vous sur des pensées encourageantes et positives, des pensées concernant le pardon et le lâchage. Lâchez du lest et pardonnez à ceux qui vous ont fait du mal !

Cet aspect est d'une importance primordiale, c'est pour cela que je le précise un peu.
Une grande partie de nos symptômes et souffrances est dûe à l'incapacité de lâcher le passé et de pardonner à nous-mêmes et aux autres.
Vous connaissez sûrement des gens qui s'accrochent tellement aux mauvais souvenirs que l'on a l'impression qu'ils adorent la souffrance. Ils ruminent sans arrêt les expériences douloureuses et les blessures qu'on leur a infligées il y a bien longtemps ou récemment.
Ils «
se roulent » dans le malheur d'autrefois, et chaque essai de les orienter vers des sujets de conversation plus gais et plus fructueux échoue lamentablement. Ils ignorent ou ils refusent de comprendre à quel point ce comportement est nuisible à eux-mêmes et à leur santé.
La plupart des ulcères et tumeurs diagnostiqués ne sont rien d'autre que la rancune et la rancœur figées et finalement manifestées dans le corps. C'est une matérialisation que nous avons provoquée nous-mêmes : Le corps s'adapte et il réagit d'une façon tout à fait approprié à nos pensées et intentions, pour nous montrer que le chemin dans lequel nous nous sommes engagés n'est pas le bon à suivre.
Il est fort probable que la majorité de gens ont des difficultés à pardonner parce qu'ils craignent d'être considérés comme lâches, comme quelqu'un qui n'a rien dans le ventre, quelqu'un sans principe. Ils pensent que des paroles comme« Jamais dans ma vie je ne lui pardonnerai ! », prouvent d'une force de caractère extraordinaire et soient susceptibles de les protéger d'autres attaques et de montrer à leur entourage qu'ils ne se laissent pas faire.

Or, ce sont des idées dépassées et indignes d'une ère, où la conscience d'une dimension spirite pluridimensionnelle et la connaissance des origines spirituelles de l'homme se répandent d'une vitesse fulgurante.

Il n'est pas facile de pardonner à une personne qui vous a vraiment fait du mal, encore plus si elle l'a fait exprès. On n'est pas obligé de le faire et on ne peut pas s'en forcer, mais il vaut en tout cas le coup de l'essayer. Parfois il est trop tôt, les blessures ne sont pas encore cicatrisées, donc ne soyez pas découragé mais réessayez régulièrement jusqu'à ce que vous y parveniez.
Pendant votre séjour à la Casa, vous vous rendrez compte facilement où vous en êtes.
Si vous aviez vraiment de tout cœur pardonné à quelqu'un, vous ne rencontreriez aucune difficulté à lui envoyer des pensées positives, en souhaitant santé, joie, amour, plénitude et bonheur, bref : une vie heureuse !
Sinon, il se cache encore quelque chose d'autre derrière votre pardon…

Bien entendu, vous avez également la possibilité d'envoyer de telles pensées à un défunt.
Contrairement à l'opinion courante, il n'est heureusement jamais trop tard pour pardonner. Profitez-en pour vous débarrasser des fardeaux ; il est inutile de les garder et de les porter jusqu'à la fin de votre vie en ce bas monde !
Soyez confiant que vos vœux arriveront bien à destination et - qui sait ! - il se peut que vous receviez même une réponse…

Pour vous faciliter éventuellement votre tâche, sachez qu'il est possible que quelqu'un qui vous à fait énormément de mal est en vérité un membre de votre famille d'âme qui à accepté de jouer le rôle du malfaiteur envers vous dans cette incorporation, afin que vous puissiez vivre des expériences indispensables à l'élévation de votre âme.
Si vous êtes novice dans ce domaine - qui est l'antithèse du matérialisme - et si vous ne connaissez pas encore assez bien les cohérences entre le plan terrestre et le plan spirituel, cela peut vous paraître excentrique, mais malgré vos doutes ces corrélations existent.

Figurez-vous le scénario comme au théâtre : après la représentation d'une pièce, tous les membres da la troupe théâtrale serrent la main aux autres en les félicitant à quel point ils étaient convaincants, et à quel point on a cru qu'ils étaient vraiment méchants.
Ensuite on prémédite ensemble la prochaine pièce - la prochaine incorporation - où il se peut que vous êtes le méchant pour voir un peu à quoi ça ressemble et comment vous réagirez dans un tel rôle.
Pendant votre méditation, orientez-vous alors vers le Bien !

....

Comprendre le travail dans les salles de méditation de la Casa de Dom Inacio
(2)

· La "Casa de Dom Inacio" · Quoi emporter à Abadiania / au Brésil? · Temoinages · Tarifs du voyage · Broschure d'information · Votre accompagnateu · Si vous voyagez seul: ici, les pousadas · La cachoeira, la cascade sacrée · João de Deus en Nouvelle Zélande · João de Deus' séjour à Atlanta/ USA ·
Vai Trabalhar! Au travail ! · Comprendre le travail dans les salles de méditation à la Casa de Dom Inacio (1) · Comprendre le travail dans les salles de méditation à la Casa de Dom Inacio (2) · Livres sur Joao de Deus / Joan de Dieu et la guérison spirituelle · Page d'accueil, voyage à la Casa de Dom Inacio · Le voyage · Les « herbes médicinales » · Biographie de Joao de Deus · Inscription au voyage ·

brochure d'information (flyer)

André RESTAU
F-20213 Folelli
Corse, France, Europe
portable: 0033 (0)638 791 143
E-Mail : andre . restau (at) infonie . fr *
Web Site : http:// www.corsicareiki.com/casa/index_fr.htm
Copyright (C) 2009 by André Restau
e-mail:
andre.restau

Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés comme substituts à une alimentation diversifiée. BioBasics LifePLus les compléments nutritionnels LifePlus Discovery le original  ne doivent pas  Joint Formula être consommés Colon Formula  comme remplacement LifePlus Compléments alimentaires  alimentation équilibrée LifePlus apport nutrionelle ciblé Les compléments alimentaires  LifePlus vitamines, compléments minéraux ne doivent pas être utilisés LifePlus antioxydants comme substituts LifePlus shakes nutrionnels à une alimentation diversifiée. LifePlus controle du poids  Les compléments nutritionnels ne doivent pas être consommés comme remplacement alimentation équilibrée