Voyage spirituel accompagné
à la CASA de DOM INACIO et Jean de Dieu

au Abadiania / Brésil avec André Restau
John of God, Joao de Deus, l'homme miracle du Brésil, guerisseur medium
Voyagez confortablement et sans souci, soit en groupe, soit seul, guidé par un accompagnateur personnel.
Inscription Tarifs E-book gratuit Accompagnateur Temoignages Brochure d'ìnformation
Voyage de guérison spirituel à la renconter de l'homme micacle du Brèsil, medium guerisseur Jean de Dieu / Joao de Deus à la "Casa de Don Inacio" au Brésil / Abadiania

Voyage à la CASA
·
HOME CORSICAREIKI
·
contact / e-mail
·
Reise zur Casa de Dom Inacio
· · ·
Voyage à la rencontre de Jean de Dieu
·
Page d'accueil, voyage à la Casa de Dom Inacio
·
Inscription au voyage
·
Tarifs du voyage
·
Le voyage
·
Votre accompagnateur
·
Brochure d'information
·
Témoignages
·
La "Casa de Dom Inacio"
.·
Vai Trabalhar! Au travail !
·
Comprendre le travail dans les salles de méditation
·
Comprendre le travail dans les salles de méditation (2)
·
Les opérations à la Casa de Dom Inacio
·
Les opérations à la Casa de Dom Inacio (2)
·
La cachoeira, la cascade sacrée
·
Les «herbes médicinales»
·
Quoi emporter à Abadiania?
·
João de Deus' séjour à Atlanta/ USA
·
João de Deus en Nouvelle Zélande
·
Si vous voyagez seul: voici les pousadas
.·
livres sur Jean de Dieu et la guérison spirituelle
·
livre gratuit sur "la Casa de Dom Inacio et Jean de Dieu"
·

·


prochain voyage / prochains voyages
23. février - 08. mars 2015
novembre 2015
renseignements

En route pour le Brésil avec votre accompagnateur André Restau !
Guide oficiel de la Casa de Dom Inacio Vos guides Guide accrédité à la Casa de Dom Inacio


André, antérieurement ingénieur diplômé, finissait sa carrière professionnelle en Allemagne en 1996.
Depuis de nombreuses années déjà il met l'accent sur ses activités en tant qu'accompagnateur à la Casa de Dom Inacio, enseignant de Yi-Jin-Jing et Xi-Si-Jing, maître de Reiki et thérapeute de Shiatsu. Il accueille des clients pour des séjours de jeûne et de randonnée en Corse.
En outre, il a édité plusieurs livres, dans lesquels il jette un tout autre regard sur la Corse, où il vit depuis 1996.

Son chemin, en passant par l'étude des méthodes thérapeutiques basée sur une vue globale du malade - complété par de longues années d'expérience de médecine douce et son intérêt pour la guérison spirituelle - le mena finalement au célèbre guérisseur spirituel João de Deus, Jean de Dieu. Grâce à un ami qui était atteint d'un cancer prétendu incurable et ainsi condamné à mort par les médecins et leur médecine officielle, André a été dirigé vers ce médium mondialement connu.
Lors d'un de ses séjours en Allemagne, André eu l'occasion de faire la connaissance de João. Très impressionné par cette rencontre, qui faisait naitre le souhait de voyager au Brésil pour voir João travailler dans son environnement, à l'endroit où il vit et travaille depuis des dizaines d'années, André organisa et réalisa son premier voyage qui devint une expérience extraordinaire ; d'autres voyages suivirent. Depuis lors, André organise régulièrement des voyages individuels et en groupe à cet endroit magique, situé sur les haut-plateaux au cœur du Brésil Central.

André est parfaitement familier avec les conditions de vie et les circonstances sur place, à Abadiânia, un village brésilien très typique dans une région qui a été complètement épargnée du tourisme jusqu'à nos jours.
Entre-temps, une collaboration fructueuse et amicale se développait avec les habitants, au point que l'on peut même vous proposer les services d'une infirmière diplômée sur place, au cas où vous souffrirez d'une maladie de longe durée où vous nécessitez de soins particuliers.

Si vous vous confiez à André Restau pour votre voyage, vous serez dispensé en grande partie de l'organisation. Pendant la phase préparatoire déjà, André vous proposera des entretiens préliminaires approfondis et sérieux par téléphone ou par e-mail pour tirer au clair les éventuelles questions et afin que vous ayez une idée plus précise de ce que vous attendra.
En outre, vous aurez la possibilité de participer à une réunion préparatoire en Corse.
Très volontiers, André vous donnera tout l'appui possible en ce qui concerne les préparatifs de départ. Pour la réservation de votre billet d'avion, il vous mettra en contact avec notre agence de voyage expérimentée. Bien-sûr, vous aurez également la possibilité de vous procurer un billet d'avion ailleurs, auprès d'une agence de votre choix.
Cela lui tient à cœur de vous garantir un suivi permanent non seulement pendant votre voyage mais aussi après la rentrée. Pour lui, cela représente un élément essentiel d'une telle entreprise de vous accompagner et soutenir constamment dans votre processus de guérison, même après votre retour à la maison.

Après tout, vous irez non seulement à la découverte d'un autre continent - à un endroit que vous ne connaissez pas du tout - mais aussi à la découverte de vous-même. Il s'agit d'une véritable expédition pour faire l'expérience de soi-même dans toute sa profondeur. Il s'agit d'un voyage dans votre for intérieur ; d'un voyage, susceptible de vous relier à votre essence ; d'un voyage aux sentiments refoulés, aux souvenirs enfouis et aux endroits de votre cœur quasiment oubliés.

André Restau voudra bien vous accompagner lors de cette expérience extraordinaire, qui représente le départ à un autre monde et qui se passe différemment chez chaque individu. Chaque fois, de nouveau, il est si fascinant et enrichissant d'y prendre part, parce que les vrais miracles qui se produisent à la Casa de Dom Inacio sont la guérison du cœur et l'éveil de l'âme.

Pour pouvoir garantir un soutien vraiment individuel qui est adapté à vos besoins, le nombre de participants est limité à un maximum de seize personnes. Souvent les groupes sont constitués dans leur majorité de personnes seules, mais il y a aussi fréquemment des amies, des membres d'une famille ou un des parents voyageant avec son enfant parmi les clients.
Mentionnons encore que les gens qui voyagent à Abadiânia ne sont pas tous malades ! Il y a toujours un certain nombre parmi eux qui sont en bonne santé, mais qui souhaitent se développer spirituellement et qui suivent l'impulsion de leur cœur d'entreprendre ce voyage, en saisissant ainsi une excellente occasion pour avancer à grand pas sur leur chemin.

Parfois les gens sont dirigés vers André Restau par des coïncidences vraiment incroyables. Certains sont très hésitants au début, sans connaissance aucune ni expérience vécue de la dimension spirituelle. Ils ne connaissaient jusqu'à présent que la médecine officielle. Puisque maintenant ils sont atteint d'une maladie (peut-être même grave ou prétendue incurable…), ils sont en quête d'autres possibilités de guérison. Obligés par la maladie de prêter plus d'attention à leur voix intérieure, ils cherchent d'autres moyens, ils cherchent une alternative à la souffrance et à la fatalité.

Dans la Casa de Dom Inacio ils obtiendront l'aide d'une façon qu'ils ne pouvaient jamais s'imaginer auparavant. Tout en activant simultanément leurs forces naturelles de guérison et en développant une autre perspective d'une vie plus significative et heureuse, ils se rendent compte peu à peu de l'envergure de cette deuxième chance que la vie leur a proposée.

Dans la suite quelques précisions concernant des choses pratiques, afin que vous ayez une notion plus claire de ce que vous attend.

Le voyage commun débute habituellement à Paris, à l'aéroport international « Charles de Gaulle », où tous les participants, même ceux qui arrivent d'autres pays, se rassemblent. Ceux qui viennent du Canada, du Luxembourg, de la Belgique ou de la Suisse et qui veulent se rendre directement au Brésil, peuvent le faire. Ainsi ils ne rencontreront André Restau et le groupe qu'au Brésil.
Évidemment il existe aussi la possibilité de prendre l'avion un autre jour, ou de se rendre au Brésil avec une autre compagnie aérienne. Dans ce cas-là, il est préférable qu'André organise à l'avance un taxi qui vous amène de Brasilia à Abadiânia.
Si vous ne maitrisez ni le portugais - qui est la langue du pays - ni l'espagnol, il vous sera difficile de vous faire comprendre. L'anglais est parlé de certaines personnes sur les grands aéroports, mais déjà à Brasilia il peut être difficile de trouver quelqu'un qui le maitrise. Par contre, pour rencontrer quelqu'un qui parle le français, il faut avoir beaucoup de chance.

Les départs de groupes d'André Restau tombent toujours un lundi. Pourquoi ? Pourquoi ne pas profiter du week-end, qui est libre pour la plupart des gens ?
La semaine (de travail) dans la Casa commence le mercredi ; c'est-à-dire, les consultations de João de Deus incorporé se déroulent chaque mercredi, jeudi et vendredi. Pour en profiter pleinement dans le cadre d'un voyage de 14 jours, il vaut mieux être sur place le mardi après-midi, cela signifie qu'il faut partir de Paris le lundi. Il y a quelquefois des groupes ou des voyageurs individuels qui partent de chez eux un samedi ou dimanche. Il en résulte qu'ils rentreront également un samedi ou un dimanche. Cette manière d'agir n'est pas très judicieuse, parce qu'il est possible que quelques patients seront encore opérés le vendredi avant le départ.
Sachez que surtout les personnes atteintes d'une maladie assez grave, subissent souvent plusieurs opérations. Dans ce cas, il serait trop juste de partir le samedi ou même le dimanche, afin de respecter les règles de rétablissement.
C'est pour cela que les groupes d'André Restau ne voyagent que de lundi à lundi, si possible.
Habituellement il faut changer d'avion qu'une seule fois, à São Paolo ou à Rio de Janeiro, mais il est déjà arrivé qu'il y ait deux escales…

Pour ceux qui entreprennent ce voyage pour la première fois, il n'est pas facile de croire qu'ils soient pris déjà en charge par les entités bien avant l'arrivée, c'est à dire dans leur maison, pendant les préparatifs, lors de leur voyage.
En fait, dès que la décision est prise, les futurs visiteurs sont branchés à l'énergie émanant de la Casa de Dom Ignatio, et ils sont pris sous les ailes des esprits secourables. Cela explique pourquoi il se produit pendant chaque voyage des vrais « miracles », des choses tout à fait incompréhensibles même pour les hôtesses de l'air : Une fois c'étaient trois sièges adjacents libres dans la classe affaires qui permettaient à une personne gravement malade de s'allonger confortablement pendant tout le vol sur l'Atlantique. Tous les trois sièges étaient réservés et normalement ils auraient dû être occupés…

Pourtant, des obstacles, il y en a aussi : Des réservations oubliées ou des surbookings ; des billets d'avion oubliés ; des médicaments d'une importance vitale, mais malheureusement restés au réfrigérateur à la maison ; les chaises roulantes qui ont été réservées longtemps auparavant, mais malgré cela ne sont pas là ;
la navette à São Paolo - pour le transfert d'un aéroport à l'autre - qui brille par son absence ; ou même un membre du groupe qui disparaissait soudain, pour ne pas dire qu'il se dématérialisait…
Votre accompagnateur n'est jamais à l'abri de rien !
Parfois on a même l'impression que quelqu'un ou quelque chose cherche absolument à empêcher le groupe d'arriver ensemble et ponctuellement à destination…
Mais André, grâce à sa sérénité, son calme et son sens d'humour qui ne le quitte (presque) jamais, arrive toujours à résoudre - avec un petit sourire à la commissure des lèvres - même les problèmes les plus inattendus et inexplicables et à sortir son groupe d'une situation bien embrouillée, tout en sachant qu'il ne s'agit pas de problèmes mais d'épreuves…
Et les clients !?
Ils gardent leur calme eux aussi, heureux d'être pris en charge, et pleinement conscients que tout finira par s'arranger pour le Bien !

André a tout prévu pour des éventuels «
bobos « : les fleurs de Bach pour réconforter et rassurer ici et là en cas de nervosité face au départ imminent à l'inconnu ;
des petits pansements à scotcher sur le nombril pour ceux qui craignent le mal des transports ; l'eau de source corse, mélangée à un peu d'eau bénite de la Casa, (provenant du dernier voyage), pour calmer une dame qui est soudain persuadée d'avoir oublié des choses indispensables à la réussite de son voyage, des choses que l'on trouve après une recherche intensive effectuée par plusieurs personnes exactement… à leur place !

Il est toujours émouvant de voir à quel point le groupe entier s'entend bien dès le début, dès la rencontre à l'aéroport. Il règne une solidarité et une complicité immédiate entre les membres du groupe, ce qui est étonnant, vu les âges et les origines tout à fait différents.
En plus, il est surprenant avec quelle facilité ceux qui sont vraiment malades ou handicapés supportent ce long voyage, et de quelle façon aimable et patiente on s'occupe de ceux qui sont un peu moins sociable ou même quelque peu solitaire pour les intégrer dans le groupe. Il parait que tout le monde sent très bien que l'on est relié par un but commun et que l'on a un bout de chemin important à parcourir ensemble. Ainsi, il se développe rapidement une dynamique de groupe qui rayonne même vers l'extérieur et qui attire parfois l'attention d'autres personnes.

Ensuite, en survolant l'Atlantique, on peut lâcher prise et prendre du recul du quotidien. Pour André, le moment est venu de dialoguer individuellement avec ses ouailles, afin d'apprendre un peu davantage sur le sens, le but et la signification que cette entreprise représente pour chacun, en supposant que la personne veuille en parler à ce moment-là. On échange des éventuelles craintes ou inquiétudes afin de les dissiper, et souvent les personnes souhaitent des précisions concernant le déroulement d'une guérison énergétique et les possibilités énormes d'un contact fructueux avec la dimension spirituelle.

Le lendemain matin, tous attendent avec impatience l'atterrissage sur un autre continent avec non seulement un tout autre climat, mais aussi avec des vibrations complètement différentes de celles en l'Europe. Pour la majorité de personnes, c'est le premier contact avec l'Amérique du Sud. Comparé avec le vol à longue distance Paris - São Paolo, il ne restera plus qu'un saut jusqu'à Brasilia, la prochaine étape. Un vol intérieur à peu près de deux heures amènera le groupe là-bas. L'ambiance est bonne, tout le monde est de bonne humeur et plein d'optimisme, y compris les deux personnes pour lesquelles dépend beaucoup de ce voyage, etant donné qu'ils sont gravement malades ; malgré une légère nervosité, ils se sentent très soutenu et sécurisés au sein de leur groupe.

Ponctuellement et sans aucun incident, le groupe arrive à Brasilia, la capitale très animée du Brésil modern, une capitale extraordinaire, très verte, très propre, conçue d'une manière généreuse à caractère spacieux, née à la planche à dessin et fondée il y a quelques dizaines d'années seulement, sans aucune tradition alors, mais un modèle, un symbole vivant du Brésil contemporain. Le Brésil - ce haut lieu du spirituel depuis des siècles - a recueilli dans le passé tant de refugies, persécutés dans leurs pays, afin de leur donner une seconde patrie dans ce pays énorme qui couvre presque la moitié du continent sud-américain. Un pays dans lequel à peu près 190 millions d'habitants de différentes origines, religions, cultures et couleurs de peau vivent ensemble paisiblement, en se considérant tous comme Brésiliens.

Le minibus avec Luciano au volant nous attend déjà. Notre chauffeur, avec un grand sourire, klaxonne en signe de bienvenu et nous prend à bord. Soulagé on se laisse tomber dans les sièges : on est quasiment arrivé !
Le petit car traverse rapidement l'immensité des vastes haut-plateaux du Brésil Central avec leur végétation luxuriante. Le ciel d'un bleu acier, parsemé ci et là de lambeaux de nuages formant des silhouettes fantomatiques, paraît être sans limites ; aucune ligne d'horizon n'est à repérer.
On va à Abadiânia !
Arrivé dans la petite ville, André se sent presque comme chez lui, un sentiment que les autres peuvent concevoir sous peu… !
Le chauffeur de taxi les dépose à leur pousada, une sorte d'hôtel-auberge familial et confortable, dont l'accueil est tellement chaleureux que les hôtes se sentent bientôt comme chez eux.
Les nouveaux venus s'installent dans leurs chambres et se reposent un petit peu, à condition d'en avoir le temps. Sinon, le point sur l'ordré du jour doit être remis à plus tard…
Vers dix-sept heures, le groupe se réunit de nouveau pour aller à la Casa. Lors d'un premier petit tour au magnifique jardin et à la superbe terrasse en bois qui surplombe la vaste forêt d'un vert intense, dans laquelle on entend hurler les singes, les visiteurs ont l'occasion de se familiariser avec le nouvel environnement.
André explique le déroulement des événements et répond à de nombreuses questions. Le groupe se montre agréablement surpris par l'ensemble des bâtiments si sobres et fonctionnels, mais très jolis, nickel et accueillants, parfaitement adaptés à leur destination.
En plus, tous sont charmés et émus de l'ambiance extraordinaire et de la paix profonde qui émanent de cet endroit : on ressent immédiatement la présence des énergies très pures et très élevées et on se sent véritablement porté par ces énergies. Autant dire que les patients sont arrivés à destination…

Le mercredi matin André accompagne son groupe de nouveau à la Casa.
Mais non ! Stop ! Avant, évidemment, tous prennent tranquillement leur petit déjeuner.
Est-il vraiment possible que le buffet copieux et délicieux, qui est servi trois fois par jour dans la pousada, n'a pas encore été mentionné ?!
Ce buffet est composé des spécialités brésiliennes et internationales, souvent à la base de produits locaux et de fruits et légumes frais de la région. L'odeur - pour ne pas parler de la saveur ! - de ces fruits recueillis à maturité n'est en rien comparable aux fruits dans nos supermarchés, récoltés bien longtemps avant d'être mûrs et transportés pendant des milliers de kilomètres. Déjà la couleur d'un vert éclatant et la circonférence des pastèques, que la cuisinière roule tout doucement dans sa cuisine, sont impressionnantes et font venir l'eau à la bouche.
Et encore André n'a pas amené son troupeau aux petits cafés, où l'on sert des cocktails de fruits frais exotiques aux couleurs somptueuses et tellement délicieux, que nul ne manquerait jamais le curaçao bleu ou la téquila là-dedans…

Réconfortés ainsi pour les aventures du premier « jour de travail » à la Casa, tous parcourent ensemble les quelques centaines de mètres par la petite route de sable.
André répartit les membres de son groupe selon les différentes files d'attente.
Puis il leur procure les tickets indispensables au bon déroulement, afin que les aides bénévoles puissent vérifier facilement si tous les patients attendent au bon endroit. Pour mieux gérer le flux de visiteurs, ceux-ci sont rangés en deux lignes : Une pour ceux qui consultent João de Deus pour la première fois, et ceux qui sollicitent son aide pour la deuxième fois se rangent parmi les patients dans l'autre ligne.
Ensuite chaque personne a la possibilité de formuler une question - ou deux, au maximum ! - et de la noter d'une façon courte et précise sur un morceau de papier.
Habituellement cette question concerne la demande principale de la personne respective, pourquoi elle s'est rendue ici à ce lieu.
André se charge alors des traductions et les rend ensuite aux clients, pour qu'ils puissent présenter leur question traduite en portugais à João plus tard lors de la consultation.
Pourquoi tout cela, pourquoi cette procédure est-elle nécessaire ? Pourquoi faut-il noter des questions et pour quelle raison encore les traduire ? Des entités si élevées, ne sont-elles pas en mesure de lire les pensées de chacun ou de comprendre plusieurs langues ?
Ce procédé n'est nullement dû à une insuffisance des entités travaillant par João, mais expliqué par la limitation physique des médiums, y compris João de Deus.
João, étant un médium guérisseur et non un médium de langues, perdrait trop d'énergie en effectuant soi-disant en passant encore de nombreuses traductions.
Etant donné que João, en tant qu'homme « normale » (non incorporé par les esprits) ne maitrise pas une diversité de langues, ses organes de la parole ne sont pas développé d'une façon appropriée pour s'exprimer couramment dans toutes les langues différentes de ses patients.
En dehors de cela, il est important pour les patients eux-mêmes, d'exprimer leur souhait prioritaire d'une façon claire et brève et de le transmettre par le moyen de l'écriture au monde matériel. Cela représente le commencement de la réalisation de ce souhait, le début de la manifestation dans notre réalité.

À partir de l'instant où les visiteurs entrent dans la première salle de méditation et dès qu'ils aperçoivent les rangs de médiums en contemplation, il règne un silence absolu. La purification a commencée, les esprits commencent à travailler sur les gens passants en ligne, et chacun le ressent d'une manière ou d'une autre.

André Restau accompagne chaque membre de son groupe lors de la consultation.
Il veille à ce que ses clients ne se mettent pas directement un après l'autre, mais qu'ils laissent toujours cinq ou six personnes qui ne font pas partie de leur groupe se ranger entre eux. Cette manière d'agir a fait ses preuves, parce que parfois les gens passent si vite devant l'entité qu'il sera difficile pour André de les accompagner.
À savoir qu'André traduit non seulement tout ce que João dit par rapport à un de ses clients, mais prend aussi soigneusement des notes pour éviter que le moindre détail significatif ne puisse échapper à celle-ci.

Quand tous les participants de son groupe seront passés par l'entité, on se rencontrera de nouveau pour discuter un peu ce que s'est passait et pour voir si tout le monde à bien compris ce qu'il aura à faire maintenant. André dirige ses clients vers le traitement à suivre. Il a toujours le planning sur lui, et en cas de doute (mais non seulement en cas de doute, évidemment…) on peut s'adresser à lui.
À l'aide de ses notes, André veille également comme une mère poule à l'observation des règles de rétablissement. Ce fait est d'une importance primordiale car si ces règles sont transgressées, le traitement est compromis. Il fait attention que les patients qui viennent d'être opérés restent bien au lit ou au moins dans leurs chambres pour se reposer comme il faut, et qu'on les approvisionne selon leur appétit avec les délices du buffet.

En ce qui concerne la visite de la
cachoeira, la cascade sacrée de la Casa de Dom Inacio : vous irez toujours ensemble à la cascade, en compagnie d'André et d'autres membres de votre groupe, dans la mesure où João leur a ordonné d'y aller.

En fin de matinée, nous nous rencontrerons devant la cuisine pour manger une assiette de sopa bénite, avant de rentrer à la pousada pour le déjeuner. Nous sommes content de nous revoir et des conversations animées ont lieu pour partager tout ce que l'on a vécu.

L'après-midi le groupe d'André ira de nouveau à la Casa. Pour certains, c'est une deuxième consultation ou une séance au lit de cristal au programme, d'autres ont besoin d'explications pour leur première séance de méditation dans une des salles de courant d'énergie, et d'autres encore sont prévus pour une première opération, soit-elle visible ou invisible.
Ensuite, André doit répondre à un tas de questions : Au cours des premières expériences vécues, beaucoup de savoir théorique devient soudain plus clair et compréhensible, et ainsi beaucoup de questions approfondies surgissent qui ne sont non seulement importantes pour la personne concernée directement, mais qui sont d'intérêt général.
Entre-temps tous ont fait la connaissance d'autres visiteurs, et personne du groupe n'a plus l'impression d'être «le nouveau » ou « la nouvelle » ici.

Puis, tous prennent le temps de regarder de plus près les enregistrements vidéo des opérations visibles si spectaculaires.
Les réactions des spectateurs sont très variées, elles oscillent entre fascination et ébahissement d'un côté, et contenance ou même indifférence de l'autre ; d'un léger sourire et des murmures compréhensifs jusqu'aux visages stupéfaits avec des yeux écarquillés ou encore des exclamations de consternation, tout est possible.
Cela dépend de la personne, de sa conscience et de sa connaissance des cohérences dans la dimension spirituelle.

Après le dîner, votre guide propose fréquemment une discussion ou une méditation commune, ou il ramène ceux qui le souhaitent encore à la Casa pour participer à une prière commune, une récitation émouvante en langue portugais qui a lieu chaque soir et qui est ouverte à tous.
Le soir du premier « jour de travail » cependant, tous préfèrent se retirer dans leurs chambres pour se reposer et pour digérer tout ce qu'ils ont vu et vécu aujourd'hui. En France, il est déjà minuit passé et en conséquence tous sont épuisés après le long voyage d'hier, sauf que maintenant ils sont arrivés à destination.

Encore une précision concernant les jours où João ne travaille pas dans la Casa : Même ces jours-là, la Casa reste ouverte et il est fortement recommandé d'y passer du temps aussi souvent que possible. Il est un préjugé tout à fait injustifié que cela soient des heures perdues. Au contraire, le temps que vous passez là - exposé aux énergies curatives - est très précieux pour soutenir votre processus de guérison, même si le médium n'est pas présente physiquement. Profitez-en autant que possible !
André propose aussi ces jours-là des méditations communes à la Casa.

En dehors de cela, il vous propose pendant le week-end des balades aux alentours, par exemple pour visiter une hacienda avoisinante, où on peut se baigner dans une rivière. Pour les passionnés du sport équestre, des chevaux sont à disposition. Evidemment, cette excursion aura lieu sous réserve que l'état de santé de ceux qui souhaitent y aller le permette.

Le cas échéant, votre accompagnateur vous propose également le shopping, au cas où vous voudriez acquérir des vêtements, d'artisanat d'art, des pierres fines ou des cristaux en plus grand choix que dans le magasin à la Casa.
Votre guide visitera certainement avec vous la Casa de Sopa, qui a été fondée sur l'initiative du Dr. Augusto, l'une des principales entités de la Casa. Il s'agit d'un projet qui a permis de faire revivre une ancienne tradition chrétienne : La soupe pour les pauvres.

Sur demande, André fera une promenade au bureau de poste, ou il organisera une excursion à la ville d'Anapolis en car ou en taxi pour aller à la banque.
À propos, par mesure de précaution, n'oubliez pas d'amener deux cartes bancaires au lieu d'une !

Le dimanche matin est réservé au prayer-meeting, un événement trilingue, et le mardi…
Eh oui, le mardi sera demandé pour toutes autres compétences : ceux qui le voudront, se rendront à la Casa pour participer à la préparation des légumes pour la soupe bénite !

Une attraction ne pas à rater attend les participants lors du voyage de retour :
À Brasilia, vous visiterez la cathédrale Dom Bosco ou le célèbre « temple de la bonne volonté », nommé également « la pyramide ». Ces deux édifices fascinants émanent une grandiose harmonie et des énergies positives si fortes, que cette visite représente une fin digne d'un aventure absolument extraordinaire.

Au moment du retour à la maison, tous les membres du groupe n'ont qu'une seule idée : revenir aussitôt que possible à la Casa de Don Ignatio, à cet endroit si particulier et magique, où ils ont vécu tant de choses soi-disant incroyable.
Un endroit qui leur a permis de passer deux ou trois semaines dans une ambiance d'harmonie, et de paix profonde, dans un état d'ouverture d'esprit et de cœur et d'un amour inconditionnel jamais éprouvé auparavant de la même façon.
Or, il est question de nourrir et de laisser grandir cette flamme qui a été allumé dans les cœurs, afin que sa lumière puisse rayonner au loin et se répandre autour de vous, même et surtout aux moments sombres ou dans des circonstances difficiles à vivre.
Maintenant, il importe de rester en contact avec les énergies bienfaisantes de la Casa de Dom Inacio et de solliciter de l'aide auprès de ses entités et d'autres esprits, même à distance. Dorénavant, vous savez - parce que vous l'avez vécu ! - que les êtres de l'autre monde ne sont pas soumis aux limites de temps et d'espace et qu'ils peuvent vous venir en aide partout et toujours, pourvu que vous le demandiez !

Précisons encore qu'André Restau n'organise et n'accompagne aucun voyage aux séjours de João de Deus à l'étranger, ni en Allemagne, ni ailleurs.
Quoique ces événements soient bien fondés, ils ne sont nullement comparables à un séjour de plusieurs semaines - ou au moins 14 jours - à un haut lieu spirituel comme la Casa de Don Ignacio.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez des informations plus amples, n'hésitez pas à nous envoyer un
e-mail !


Veuillez communiquer avec nous si
vous désirez partager votre expérience de guérison ou nous transmettre votre témoignage

· La "Casa de Dom Inacio" · Quoi emporter à Abadiania / au Brésil? · Témoignages · Tarifs du voyage · Brochure d'information · Votre accompagnateur · Si vous voyagez seul: ici, les pousadas · La cachoeira, la cascade sacrée · João de Deus en Nouvelle Zélande · João de Deus' séjour à Atlanta/ USA ·
Vai Trabalhar! Au travail ! · Comprendre le travail dans les salles de méditation à la Casa de Dom Inacio (1) · Comprendre le travail dans les salles de méditation à la Casa de Dom Inacio (2) · Livres sur Joao de Deus / Joan de Dieu et la guérison spirituelle · Page d'accueil, voyage à la Casa de Dom Inacio · Le voyage · Les « herbes médicinales » · Biographie de Joao de Deus · Inscription au voyage ·

.    .    .    .    .     .      .       .      .      . .     .     .     .      .      .      .      .      .      .
.       .      .         .         .    .      .        .      .      .      .    .     .       .       .     .      .         .        .        . 
.    .      .     .       .       .       .        .       .       .

brochure d'information (flyer)

André RESTAU
F-20213 Folelli
Corse, France, Europe
portable: 0033 (0) 638 791 143
E-Mail : andre . restau (at) infonie . fr *
Web Site : http:// www.corsicareiki.com/casa/index_fr.htm
Copyright (C) 2009 by André Restau
e-mail:
andre.restau

Les livres d'André Restau
en vente dans les librairies et
grandes surfaces
en Corse

André Restau
Ina Schimpf
CORSE,
la fantastique


Edition Ponte Novu
316 pages

ISBN 3-8311-3275-5

commandez

André Restau
Ina Schimpf
ROCCAPINA
Le temple du lion et autres histoires de pierres en Corse

Edition Ponte Novu
220 pages

ISBN 3-8330-0250-6

commandez

   Compléments alimentaires   Santé générale   Vitamines & compléments mineraux   Antioxydants   Shakes nutrionnels   Controle du poids   
Combinaisons gagnantes   Nourriture de la peau   L'hygiène dentaire   Soulagement et récupération